L’histoire de la boisson argentine typique : le thé maté

Si vous vous intéressez au mode de vie healthy, vous avez forcément entendu parler de cette fameuse boisson argentine : le maté. Depuis quelques années, cette plante a su faire parler d’elle bien au-delà des Amériques et à juste titre ! Très savoureuse et bonne pour la santé, une simple infusion au maté recèle pourtant une histoire lointaine et puissante ! Découvrez tout ce qu’il y a savoir sur cette plante : origines, valeurs actuelles, mode de préparation, etc.

Qu’est-ce que le maté ?

« Yerba mate » en langue espagnole ou plus largement « Ilex Paragariensis » en langage scientifique, est connue depuis bien longtemps par les sud-américains. Il s’agit d’une plante amazonienne aux dimensions impressionnantes, puisqu’elle peut dépasser les 20 mètres de hauteur. Notre connaissance actuelle provient directement de la culture amérindienne des Guaranis qui a découvert cette plante il y a plusieurs siècles de cela. Ils ont ainsi transmis l’héritage de cette boisson au maté à l’ensemble des pays de l’Amérique du sud : Paraguay, Brésil, Uruguay, etc.

Consommée sous forme d’infusion, elle n’a cependant rien à avoir avec du thé, le yerba maté appartenant à la famille des houx. Aujourd’hui, le maté (boisson) continue à connaitre un fort succès au sud de l’Amérique. Malheureusement, comme tout produit à succès, sa démocratisation à l’ensemble de la population passe énormément par la culture intensive. Il existe encore des plantations artisanales, se soutenant entres elles via des coopératives. C’est pourquoi il est important de bien choisir son maté comme sur « labombilla.fr ».

Que représente le yerba maté en Amérique du Sud ?

Qu’il s’agisse de l’Argentine ou encore du Paraguay, les différents pays de l’Amérique du sud ont adopté cette boisson en guise de café ! Cette infusion de maté est tout de même classée dans le top 3 des boissons contenant de la caféine consommées dans le monde. Même s’il s’agit d’une véritable boisson énergisante, elle incarne surtout au sein de ces pays un symbole de convivialité et de partage.

La valeur d’Ilex Paragariensis accordée par la population sud-américaine est également un héritage direct du peuple Guaranis. Leurs croyances ancestrales attribuaient à cette plante la valeur de cadeau des dieux. Elle était ainsi omniprésente dans leur culture, aussi bien en termes de valeur d’échange, d’alimentation ou de religion. « Mate » désigne d’ailleurs le mot « plante » pour les Guaranis.

Comment se prépare cette boisson sud-américaine ?

Cette infusion argentine se consomme de manière originale. Les feuilles doivent infuser dans une tasse dédiée, que l’on nomme calebasse à maté. Elle se boit ensuite grâce à une bombilla, c’est-à-dire une paille qui filtrera la boisson obtenue. L’autre originalité tient dans le fait que les feuilles peuvent resservir une dizaine de fois. Cela permet de faire plusieurs infusions de même qualité mais gagnant en douceur, à la condition que les feuilles soient d’excellente qualité.

Des variantes plus modernes existent pour la consommation du maté en boisson :

  • La variante glacée : infusion des feuilles à chaud, puis refroidissement à température ambiante et enfin mise au frigo. Aussi appelée tereré au Paraguay, elle est très appréciée dans ce pays, lorsq’elle infuse avec des fruits coupés en dés ou bien à l’aide de jus de fruit ;
  • La variante alcoolisée : création de cocktails grâce à des sirops à base de maté ou encore alcools au maté grâce à l’infusion des feuilles dans un alcool fort ;
  • La variante occidentalisée : consommation du thé maté sans la bombilla. On utilise une boule à thé pour faire infuser les feuilles réduites en morceaux.

La consommation de maté pour les « débutants » en la matière devra commencer progressivement et non pas ultra-consommée du jour au lendemain. Les infusions à base de maté comportant également de la caféine, il est préférable d’éviter de dépasser trois tasses par jour au début. Veillez aussi à bannir toute consommation en fin de journée, afin de ne pas avoir de troubles du sommeil (agitation ou insomnie).

Quels bienfaits peut-on escompter en consommant du maté ?

Beaucoup de bienfaits peuvent être attribués à la consommation d’une boisson au maté :

  • La caféine : L’infusion de cette plante sud-américaine tient son premier bienfait dans la caféine qu’elle contient, un savant équilibre entre le thé et le café. Voilà de quoi rester éveillé et optimiser votre concentration de manière continue et non brutale (si l’on compare aux effets du café) ;
  • La théobromine : Également contenue dans le chocolat, cette molécule est reconnue pour apporter de la bonne humeur à ceux qui la consomme. Joie de vivre et inspiration créative sont au rendez-vous ;
  • Des anti-oxydants en grande quantité : 90 % plus riche que le thé en anti-oxydants, ces derniers lutteront contre les radicaux libres, causes principales du vieillissement corporel et des maladies associées ;
  • Brûleur de graisse et du sucre dans le sang, cette boisson vous aidera à retrouver la ligne et la santé. Adieu les bourrelets et les gros coups de fatigue. Notons qu’il a également une action coupe-faim ;
  • Anti-inflammatoire : tout comme l’oignon, elle est une excellente alliée du système immunitaire.

Pourquoi du maté est-il préférable au café ?

Le café a tendance à réveiller les consommateurs de manière abrupte, pouvant chez certains individus causer des troubles cardiaques (cœur qui bat vite ou/et fort) ou encore stimuler les nerfs de manière négative (surexcitation, énervement, angoisse). L’infusion de yerba maté se verra mieux tolérée par notre corps et notre cerveau, se diffusant de manière continue tout au long de la journée.

Par ailleurs, cet apport brutal de vitalité inhérent au café entraîne un effet yo-yo sur une journée. On constate ainsi une alternance entre pics d’énergie et coups de fatigue. Cela incite à consommer du café encore et toujours. Votre énergie se présente alors en dents de scie au quotidien, ce qui peut avoir des effets négatifs sur le long terme.

Attention tout de même à la préparation de votre maté. En effet, la concentration de caféine dans cette plante amazonienne dépend effectivement de son mode de culture, mais aussi de son mode d’infusion. L’infusion traditionnelle qui reprend plusieurs fois les mêmes feuilles, permet d’avoir une boisson tout autant délicieuse tout le long de la journée, tout en réduisant le taux de caféine à chaque nouvelle infusion.

Maintenant que vous avez pu (quasiment) tout savoir sur le maté, sur son histoire, sur son mode de préparation et sur ses bienfaits, il n’y a plus qu’à le tester !