Le vin blanc idéal pour accompagner vos plats

La cuisine française traditionnelle propose plusieurs plats cuisinés avec du vin blanc. Cela peut s’utiliser pour parfumer votre bouillon et pour faire de bonnes sauces aromatiques. N’étant seulement pas réservées aux plats de fêtes, ces sauces au vin blanc peuvent s’employer dans la cuisine quotidienne. Mais quel est le parfait vin blanc pour accompagner vos plats ?

Pourquoi mettre du vin blanc dans vos plats ?

Ce serait bien dommage de faire sacrifier votre cru classé ou d’autres vins blancs prestigieux pour concocter une bonne cuisine. Mais c’est impossible de faire de la bonne cuisine avec un vin blanc mauvais. Sa cuisson va permettre d’éliminer le taux d’alcool se trouvant dans le vin et de plus concentrer les arômes, mais souvent, elle peut amplifier les défauts de votre vin. Si vous optez donc pour le vin blanc bouchonné ou bien un bas de gamme, votre cuisine sera pire. Vous devez donc choisir une bouteille de vin blanc qui est moyenne gamme, mais qui est cependant agréable à boire. En général, vous cuisinez avec du vin blanc de type sec. Il n’y a que le foie gras ainsi que les desserts qui s’utilisent avec du vin blanc liquoreux ou moelleux. Voici quelques listes de vins blancs qui vous aideront à mieux cuisiner : les cépages Chardonnay, Muscat, Sauvignon, Pinot gris et Riesling sont à privilégier. Il y a aussi le Côté terroir, chaque région possède des vins blancs qui permettent un meilleur accompagnement repas. Il est souvent préférable d’opter pour un vin blanc jeune sec, léger et non boisé. Afin d’éviter de vous perdre, si vous cuisinez un plat régional, vous pouvez privilégier un vin venant de la région. Comme pour les recettes montagnardes, le vin blanc de Savoie est idéal pour concocter une choucroute ou bien un baeckeoffe accompagné d’un vin d’Alsace … Pour avoir plus de détails sur la production de vins blancs chez les vignerons de France, cliquez sur www.nouslesvigneronsdebuzet.fr

Quel vin choisir pour un meilleur accompagnement ?

Sachez que la qualité de votre vin, venant de bonnes vignes, aura effectivement un impact sur la saveur et le gout de votre plat cuisiné. S’il n’est pas indispensable de choisir un meilleur vin, il ne faut surtout pas vous orienter vers un bas de gamme. Durant la cuisson, ce vin conservera ses arômes. C’est alors utile d’en choisir un qui peut s’adapter à la sauce que vous voulez réaliser. Vous devez savoir que toutefois, il est possible de profiter de votre plat cuisiné afin de recycler le vin avec des défauts tels que le manque d’oxygène. Il est essentiellement conseillé de ne pas penser à le gouter avant de l’ajouter à la préparation. Un petit gout de bouchon restera présent, par exemple, même après sa cuisson. Si vous faites une recette ne demandant qu’un seul verre, n’hésitez surtout pas à choisir une qualité bien supérieure. Vous pouvez alors consommer votre bouteille à table.

Comment choisir le parfait vin blanc ?

Afin de choisir le meilleur vin blanc, vous pouvez commencer par bien analyser la note dans la recette. S’il faut utiliser le vin blanc sec, choisissez plutôt un vin léger. Le parfum un peu trop boisé va risquer de prendre un pas sur la saveur et le gout des aliments. Le chardonnay du sud ou bien le blanc de Rhône sont parfaits pour réaliser des plats tels que le risotto. Si vous voulez avoir un vin assez doux, choisissez les blancs du Sud-Ouest. N’ayant aucun défaut, ils apporteront plus de douceur et de moelleux aux plats. Avant de cuisiner au vin, il est essentiel de connaitre tous ceux qui vont s’y prêter. Le vin blanc et le vin rouge sec sont adaptés parfaitement. À l’opposé, les vins liquoreux et sucrés n’auront pas d’intérêt une fois cuit : il vaut mieux les conserver en tant que boisson. Pour le rosé, il n’est pas conseillé, car il supporte peu la cuisson. Dans quelques cas, pour parfumer notamment des plats de fruits de mer ou bien des poissons, le vin à bulles pourra être utilisé.