Comment faire du riz – 5 conseils et astuces pour éviter les erreurs

Publié le : 24 janvier 20225 mins de lecture

Le riz blanc est l’un des ingrédients indispensables de la cuisine brésilienne. Tant au déjeuner qu’au dîner, il est toujours présent dans la grande majorité des plats brésiliens. Se combinant avec presque tout, il est consommé tous les jours au Brésil.

Cependant, de nombreuses personnes ont encore des doutes sur la préparation. Par peur de se tromper en cuisinant, ils passent à côté de certains des points essentiels de la cuisine. Donc, ne pas le laisser se détremper ou brûler est un art facile à apprendre. On a donc séparé quelques conseils pour que vous ne vous perdiez pas pendant la recette.

Conseils pour la préparation du riz blanc

1.      Lavage ou riz

Il existe deux types de riz : les riz lavés et ceux qui doivent être lavés. En principe, le riz lavé est plus pratique, mais il doit être bien choisi. Il faut remarquer si les grains sont nacrés et s’ils sont entiers. Il est important de respecter cette consigne, car si ce n’est pas le cas, le riz peut se détremper plus facilement.

Pour ceux qui préfèrent laver eux-mêmes leur riz, il est nécessaire de tenir compte d’autres éléments. Lors du nettoyage, le riz libère une sorte de farine qui, si elle n’est pas éliminée, peut le rendre détrempé. Il faut donc laver le riz à l’eau courante jusqu’à ce que toute la farine soit éliminée. Puis laissez-le égoutter et sécher jusqu’au moment de le préparer.

  • recongélation/congélation

C’est la première étape de la cuisine, en fait. Pour obtenir un résultat moelleux, le secret est de bien faire sauter les grains jusqu’à ce qu’ils soient blancs. L’idée est que la chaleur aide à réduire le contact de l’amidon avec l’eau, annulant ainsi les propriétés de l’amidon qui se détachent pendant la cuisson.

En outre, au moment de la friture, vous pouvez utiliser quelques épices pour la rendre plus savoureuse. Essayez d’utiliser certains types d’huiles, de l’oignon, de l’ail et du sel, toujours selon vos préférences.

3. Il est temps d’ajouter de l’eau

Bien que de nombreuses personnes pensent que la quantité d’eau correspond à une tasse de riz pour deux tasses d’eau, ce n’est pas tout à fait vrai. Si tel était le cas, la cuisson de grandes quantités nécessiterait une quantité d’eau encore plus importante.

Idéalement, en fait, vous devriez utiliser une tasse d’eau supplémentaire pour chaque tasse de riz utilisée. Par exemple, si vous utilisez deux tasses de riz, il vous faut trois tasses d’eau. Pour trois tasses de riz, le nombre de tasses passe à quatre. Quant à la température de l’eau, il est préférable de cuisiner avec de l’eau chaude. Bien qu’il n’y ait pas de température idéale, l’eau doit être bouillante, ou presque bouillante, pour être parfaite. L’eau entre dans la poêle après avoir fait frire les haricots.

4. Pendant la cuisson

Pendant la cuisson, les haricots vont absorber l’eau. Il existe donc quelques précieux conseils pour vous aider à ne pas perturber le processus. Tout d’abord, évitez de remuer le riz dans la casserole tant qu’il n’est pas prêt. Cela brisera les grains et augmentera la quantité d’amidon dans l’aliment, ce qui le rendra détrempé.

Une autre façon d’accélérer la cuisson est de laisser la casserole couverte. Le couvercle fait en sorte que la vapeur d’eau chaude qui s’évapore soit piégée à l’intérieur de la casserole elle-même, et de cette façon la cuisson se fait par la chaleur de la cuisinière et l’eau évaporée.

Comment saurai-je que le riz est prêt si je ne peux pas le remuer ? Lorsque vous constatez qu’il n’y a plus d’eau dans la casserole, cela signifie qu’il est temps d’éteindre la cuisinière. Puis, très légèrement, utilisez une cuillère pour observer si l’eau, même au fond, s’est évaporée. Ainsi, pour connaître le bon point du riz, qu’il soit blanc ou brun, l’astuce consiste à attendre que l’excès d’eau qui recouvre les grains s’évapore complètement.

5. Et si ça brûle ?

Chaque nouveau cuisinier a brûlé ses aliments au moins une fois. Ainsi, le riz blanc brûlé peut avoir une odeur et un goût très forts. Une astuce pour atténuer cette sensation de brûlé consiste à poser une miche de pain sur le dessus et à attendre qu’elle absorbe une partie de l’odeur et du goût de brûlé. Sur le fond, par contre, il faut s’en débarrasser, car il n’a vraiment aucun salut. Et il est bon de rappeler que ces conseils sont également valables pour la préparation du riz brun.

 

À découvrir également : Comment cuire un œuf ? 6 façons et temps de préparation différents.

Top 10 des recettes de tofu
6 épices ou mélanges d’épices pour découvrir de nouvelles saveurs

Plan du site